LYNCH (J.)


LYNCH (J.)
LYNCH (J.)

LYNCH JOHN dit JACK (1917- )

Premier ministre de la république d’Irlande de 1966 à 1973, Jack Lynch est le grand perdant de l’évolution, entre 1972 et 1974, des relations entre Dublin, Londres et Belfast, bien qu’il en ait été l’un des initiateurs.

Né en 1917, il entre au Parlement en 1948 après avoir exercé pendant quelques années la profession d’avocat. Très vite, il acquiert au sein de son parti, le Fianna Fáil, la réputation d’un homme politique habile et efficace. Sa simplicité, son physique discret, et le temps qu’il consacre à sa circonscription font de «honest Jack» le porte-parole aimé et respecté des petits agriculteurs et des pêcheurs qui composent l’essentiel de l’électorat du parti. Tandis que la situation se dégrade en Irlande du Nord, Lynch acquiert la conviction que Dublin peut et doit jouer le rôle de conseiller technique de Londres en la matière. Mais il lui faut jouer serré, car, à l’époque, la légende de l’Armée républicaine irlandaise (I.R.A.) est presque intacte dans le sud de l’île, où les anciens de la guerre d’indépendance jouissent d’un prestige considérable. Parallèlement, la méfiance à l’égard des Anglais reste très grande.

Cependant, Lynch joue à fond la carte européenne et sera l’un des principaux artisans du référendum qui décidera, au printemps de 1972, de l’entrée du pays dans la C.E.E. Dans ce contexte, la réconciliation sans arrière-pensée avec Londres lui paraît indispensable. En septembre 1971, il s’entretient avec le Premier ministre britannique, E. Heath, de la situation dans le nord de l’île. Quelques jours plus tard, un premier contact entre les représentants de Londres, de Dublin et de Belfast est sans résultat, mais les deux Premiers ministres décident de se rencontrer périodiquement. Lorsque a lieu une nouvelle entrevue, à l’occasion des jeux Olympiques de Munich, en septembre 1972, la situation a beaucoup évolué au Nord: après des mois d’affrontements dramatiques, l’armée britannique a opéré un vaste coup de filet dans les rangs de l’I.R.A. provisoire. À Dublin, J. Lynch promet que les «provos» seront également pourchassés dans la République. Le 5 décembre, une loi réprimant sévèrement les activités de l’I.R.A. est votée par le Dáil Éireann, l’Assemblée d’Irlande, après que deux bombes, que certains ont pu qualifier de «providentielles», ont éclaté au centre de la ville, faisant deux morts.

Bien des partisans du Fianna Fáil critiquent violemment J. Lynch pour sa «complicité» avec Londres. Tandis que l’opposition — le Fine Gael et les travaillistes — prépare une coalition, le Premier ministre tente de prendre ses adversaires de vitesse en convoquant les électeurs pour le 28 février 1973, seize mois avant la date normale. Il compte sur les résonances des troubles du Nord dans la République pour se faire facilement confirmer son mandat. Mais la coalition du Fine Gael et des travaillistes, qui comprend plusieurs brillants économistes, décide d’axer sa campagne sur les problèmes socioéconomiques. Inquiets de l’inflation, peu confiants dans les résultats de l’entrée de leur pays dans la Communauté européenne, les Irlandais ont besoin d’être rassurés et votent à une franche majorité pour la coalition. J. Lynch, qui a conservé son siège de député de Cork, devient alors chef de la nouvelle opposition. Il a cependant la satisfaction de voir confirmer par ses successeurs sa politique à l’égard de Londres.

Le Fianna Fáil reconquiert le pouvoir aux élections de juin 1977, et Jack Lynch reste à la tête du cabinet jusqu’en décembre 1979 puis laisse la place à Charles Haughey.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lynch — ist der Familienname folgender Personen: Benny Lynch (1913–1946), schottischer Boxer Bobby Lynch (1935–1982), irischer Musiker, Mitglied der Folk Band „The Dubliners“ (1964–1965) Brendan Lynch, irischer Politiker Brian Lynch (Musiker) (* 1956),… …   Deutsch Wikipedia

  • Lynch — may be:*Lynching, also known as Lynch law (named after Charles Lynch, a name for extralegal judgment and punishment, usually by killing) *Terrace (old English), a terrace, also called a lynch *Tribes of Galway, Lynch, one of the fourteen tribes… …   Wikipedia

  • Lynch —    , LYNCH LAW    Lynch law is mob law, condemnation without due process as required by the Constitution. The victim of a trial by a vigilante committee was usually given summary execution.    Word historians have been perturbed by the history of …   Dictionary of eponyms

  • Lynch — puede referirse a: Lugares Villa Lynch: localidad argentina ubicada en el Gran Buenos Aires. Personas Charles Lynch (1736 1796): revolucionario estadounidense durante la Guerra de la Independencia, dió origen al término linchamiento . Richard… …   Wikipedia Español

  • Lynch — Lynch, NE U.S. village in Nebraska Population (2000): 269 Housing Units (2000): 177 Land area (2000): 0.564906 sq. miles (1.463100 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.564906 sq. miles (1.463100 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • lynch — (v.) 1835, from earlier Lynch law (1811), likely named after William Lynch (1742 1820) of Pittsylvania, Virginia, who c.1780 led a vigilance committee to keep order there during the Revolution. Other sources trace the name to Charles Lynch (1736… …   Etymology dictionary

  • Lynch — Lynch, v. t. [imp. & p. p. {Lynched}; p. pr. & vb. n. {Lynching}.] [See Note under {Lynch law}.] To inflict punishment upon, especially death, without the forms of law, as when a mob captures and hangs a suspected person. See {Lynch law}. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Lynch — Lynch. Жанры альтернативный метал альтернативный рок Годы 2004 настоящее время Страна …   Википедия

  • lynch — / linch/ vt: to put to death (as by hanging) by mob action without legal sanction lynch·er n Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996. lynch …   Law dictionary

  • Lynch — Lynch, Benito Lynch, Jack Lynch, Kevin Lynch, ley de …   Enciclopedia Universal